République Tunisienne
République Tunisienne
Ministère des Affaires Locales
et de l'Environnement
Numéro vert : 80100304

Activités de Contrôle

Evolution du nombre des opérations de contrôle et des PV

Depuis la mise en place du corps d’experts qui comprend des cadres et agents techniques, l’effectif des experts a connu une évolution récapitulée en trois principales phases :

  • 1991-1997 : augmentation de 11 à 20 experts contrôleurs
  • 1997-2009 : stabilité de l’effectif à 20 experts
  • 2009-2014 : dédoublement du nombre d’experts de 20 à 42 experts

L’évolution du nombre des opérations de contrôle et des PV sont présentés par le graphique suivant :

 

Exemples d’Activités de Contrôle

Pour faire face au déversement anarchique des effluents de margine dans le réseau hydrographique de la vallée de Medjerda, le contrôle est activement intervenu par la réalisation d’une compagne ciblée auprès des huileries de cette région caractérisée par un milieu naturel très vulnérable.

Le dispositif du contrôle de l’ANPE s’est intervenu et il a fait appel au pollueur afin qu’ils cessent de rejeter leurs eaux résiduaires et déchets solides dans les environs des ports de pêche de Menzel Djemil -Bizerte Oued el Hallouf –Sousse Des opérations de contrôle ont ciblé toutes les sources de pollution de cet oued.

L’ANPE a effectué une campagne de contrôle visant les tanneries et ce compte tenu de l’ampleur de la pollution, généralement chargée en matière toxique, occasionnée par ce type d’activité.

Contrôle des sources de pollution du Golfe de Monastir

Chaque année le contrôle intervient auprès des différentes sources de pollution du golfe de Monastir qui est endommagé particulièrement par les eaux sanitaires générées par les STEP de la région et quelques unités industrielles relevant principalement du secteur de Textile et habillement.

Le contrôle des stations d’épuration des eaux usées urbaines

Dans le cadre de ses activités de contrôle sur les rejets polluants dans les milieux hydriques (rejet directs et indirects dans les milieux récepteurs), l’ANPE a effectué, des opérations de contrôle et de diagnostic de l’état environnemental des stations d’épuration et des ouvrages d’assainissement.

Par ailleurs, les moyens de contrôle ont été renforcés par la mise à disposition de la direction du contrôle à la fin de troisième trimestre de l’année 2014 d’un laboratoire mobile.

Au cours de l’année 2014, le nombre total des opérations de contrôle a concerné 15 STEP urbaines dont 03 ont été verbalisées.

De même, les points de rejets des différents ouvrages contrôlés ont fait l’objet de constats.

Exemples d’activités de contrôle

Pour faire face au déversement anarchique des effluents de margine dans le réseau hydrographique de la vallée de Medjerda, le contrôle est activement intervenu par la réalisation d’une compagne ciblée auprès des huileries de cette région caractérisée par un milieu naturel très vulnérable.

Le dispositif du contrôle de l’ANPE s’est intervenu et il a fait appel au pollueur afin qu’ils cessent de rejeter leurs eaux résiduaires et déchets solides dans les environs des ports de pêche de Menzel Djemil -Bizerte.

Oued el Hallouf –Sousse Des opérations de contrôle ont ciblé toutes les sources de pollution de cet oued.

Oued el Hallouf –Sousse

Ports de pêche de Menzel Djemil -Bizerte

Ports de pêche de Menzel Djemil -Bizerte

 

Oued khaled –Medjez El BAb-Nord-ouest de la Tunisie

Oued khaled –Medjez El BAb-Nord-ouest de la Tunisie

Oued khaled –Medjez El BAb-Nord-ouest de la Tunisie

 

L’ANPE a effectué une campagne de contrôle visant les tanneries et ce compte tenu de l’ampleur de la pollution, généralement chargée en matière toxique, occasionnée par ce type d’activité.

Suivi et contrôle des opérations de déchargement, de stockage et de transport du PET Coke

 

Tannerie à Gbolat –Béjà- Région du Nord-ouest de la Tunisie

Tannerie à Gbolat –Béjà- Région du Nord-ouest de la Tunisie

Tannerie à Gbolat –Béjà- Région du Nord-ouest de la Tunisie

 

Chaque année le contrôle intervient auprès des différentes sources de pollution du golfe de Monastir qui est endommagé particulièrement par les eaux sanitaires générées par les STEP de la région et quelques unités industrielles relevant principalement du secteur de Textile et habillement.

 

Contrôle des sources de pollution du Golfe de Monastir

Contrôle des sources de pollution du Lac de Bizerte

Contrôle des sources de pollution du Golfe de Tunis

 

Contrôle des sources de pollution du réseau hydrographique du Bassin minier de Gafsa

Contrôle des sources de pollution du réseau hydrographique du Bassin minier de Gafsa

Contrôle des sources de pollution du réseau hydrographique du Bassin minier de Gafsa

 

Dans le cadre de ses activités de contrôle sur les rejets polluants dans les milieux hydriques (rejet directs et indirects dans les milieux récepteurs), l’ANPE a effectué, des opérations de contrôle et de diagnostic de l’état environnemental des stations d’épuration et des ouvrages d’assainissement.

Par ailleurs, les moyens de contrôle ont été renforcés par la mise à disposition de la direction du contrôle à la fin de troisième trimestre de l’année 2014 d’un laboratoire mobile.

Au cours de l’année 2014, le nombre total des opérations de contrôle a concerné 15 STEP urbaines dont 03 ont été verbalisées.

De même, les points de rejets des différents ouvrages contrôlés ont fait l’objet de constats.

 

Contrôle des sources de pollution du Golfe de Gabès

Bassin d’aération (STEP El Hancha)

Lit de séchage des boues –STEP Hancha

 

Point de rejet –STEP El Jem (traversée d’une zone agricole)

Lagune de traitement (STEP Kasserine)

Bookmark and Share
© 2016 Agence Nationale de Protection de l'Environnement.Site web devéloppé par MEDIANET