République Tunisienne
République Tunisienne
Ministère des Affaires Locales
et de l'Environnement
Numéro vert : 80100304

Présentation

Etudes

Afin d’assurer l’harmonisation des interventions, l’optimisation de l’utilisation des ressources mises à disposition de l’ANPE, et à l’efficacité de ses activités, le choix a été pris pour la centralisation des études thématiques et à caractère horizontal au sein de cette direction au niveau de l’ANPE.

Les études, menées au niveau de l’Agence sont de nature à éclairer et aider à une meilleure synergie entre les directions techniques.

Cet axe est appelé à s’orienter vers des questions plus globale de nature préventive sans pour autant négliger le développement des méthodologies de travail de l’ANPE et ce en concertation avec les directions concernées et en coordination avec le Ministère de tutelle et OST concernés, ce qui permet, entre-autres, le développement des outils de travail et la mise à niveaux des mécanismes de communication et d'échanges d'information à l'intérieur de l'ANPE et avec les partenaires externes.

Coopération internationale

Pour assurer le succès et l'application effective de ses divers programmes, l'Agence Nationale de Protection de l’Environnement a adopté une stratégie de partenariat et d'ouverture sur le monde.

Dans ce contexte, l'ANPE a bénéficié d'une fructueuse coopération bilatérale et multilatérale dans la construction de ses ressources humaines, capacités techniques et financières.

La coopération internationale a largement contribué, sur le plan financier et celui de l’assistance technique, à la réalisation de plusieurs projets conçus dans le cadre de la politique nationale de protection de l’environnement et de préservation des ressources naturelles.

Parmi les acquis réalisés, il est à mentionner le Fonds de Dépollution (KfW), ligne de crédits Envirocred (AFD) le renforcement du réseau de surveillance de la qualité de l’air (AFD et KOICA), la mise en place du réseau de suivi de la qualité des eaux (UE), Le renforcement de capacités techniques et institutionnel (GIZ), l’élimination des substances appauvrissant la couche d'ozone (FFEM protocole de Montréal), L’évaluation et de maîtrise de la pollution marine (MEDPOL-PAM),…

L’ANPE est actuellement, impliquée dans plusieurs programmes pour la lutte contre la pollution dans toute ses formes
dont :

Coopération avec l’Union Européenne

L’initiative Horizon 2020, lancée lors du sommet commémorant le 10e anniversaire du Processus de Barcelone, en 2005, vise à réduire la pollution en Méditerranée à l’horizon 2020 en luttant contre les sources de pollution qui sont à l’origine de 80 % de la pollution générale de la mer Méditerranée : déchets municipaux, eaux usées urbaines et pollution industrielle.

Elle comprend un programme de renforcement des capacités destiné au soutient la mise en œuvre de l’initiative Horizon 2020 de dépollution de la Méditerranée à travers le renforcement des capacités et des activités de sensibilisation pour l’intégration des questions environnementales dans les politiques sectorielles. Ainsi qu’un Programme d’investissement pour l’élimination des principales sources de pollution en Méditerranée (lac de Bizerte).

Le Système d’information partagé sur l’environnement dans la région de l’IEVP (SEIS) qui vise à améliorer la surveillance environnementale et l’échange de données et d’informations en étendant progressivement les principes du Système d’information partagé sur l’environnement de l’UE (SEIS) aux pays du voisinage européen. Le programme est piloté par l’Agence européenne pour l’environnement (AEE).

Le Programme « Gestion intégrée durable de l’eau » (SWIM) Vise à assurer l’application effective des politiques de gestion durable de l’eau, à diffuser les bonnes pratiques dans la région et à soutenir l’initiative de dépollution de la Méditerranée.

L'Union pour la Méditerranée (UPM)

Soutien aux efforts visant à protéger la mer Méditerranée, en cours d’identification de projets pour prévenir, réduire et combattre la pollution de la mer Méditerranée pour contribuer aux efforts déployés dans le cadre de l'initiative Horizon 2020 sur la dépollution de la Méditerranée.

Organisation des Nations unies pour le développement industriel

L'utilisation du Générateur de Phosphine comme alternative au Bromure de Méthyle dans le secteur des dattes en Tunisie

La coopération bilatérale

Allemagne : Banque allemande de développement(KFW),

Financement de la quatrième ligne de crédit au profit du Fonds tunisien de dépollution (FODEP). Don d’un montant de 9,29 millions de dinars (4 millions d’Euro) et un accord de crédit d’un montant de 27,87 millions de dinars (12 millions d’Euro).

Belgique (Wallonie Bruxelles)

Mise en place d’une plateforme multi-acteurs pour le soutien à la gouvernance de la ressource en eau sur le bassin versant de la Medjerda.

Il est à signaler que l’ANPE contribue au financement et à la gestion du Centre d'Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées (CAR/ASP) que la Tunisie accueille depuis sa création en 1985.

Le centre a été établit par les parties contractantes à la convention de Barcelone et à ses protocoles dans le but d'assister les pays méditerranéens dans la mise en application du protocole concernant les Aires Spécialement Protégées et la Diversité Biologique dans la Méditerranée.

Bookmark and Share
© 2016 Agence Nationale de Protection de l'Environnement.Site web devéloppé par MEDIANET