République Tunisienne
République Tunisienne
Ministère des Affaires Locales
et de l'Environnement
Numéro vert : 80100304

Sol

Suivi des sites et sols probablement contaminés

Présentation

Pendant longtemps la pollution des sols a été perçue comme générée par des incidents relativement rares. Depuis une 20aine d’années il y a eu une prise de conscience au niveau international sur le fait que les problèmes de pollution des sols sont largement répandus et potentiellement graves.

La prise en compte de ces questions a connu une évolution notable au cours de ces dernières années :

  • Dans les années 90: la priorité a été donnée au recensement et à la création de bases de données sur les sites pollués
  • A la fin des années 90: on s’est orienté vers une politique de réhabilitation systématique sur la base des recensements et d’une hiérarchisation à partir de la seule pollution intrinsèque
  • Depuis le début des années 2000 on privilégie une politique d’optimisation des réhabilitations basée sur la gestion des risques en fonction de la vulnérabilité et des usages avec en parallèle mise en place progressive des cadres réglementaires et d’outils méthodologiques pour l’évaluation des sites

En Tunisie, plusieurs actions ont été menées à partir du début des années 2000 par le Ministère chargé de l’Environnement en collaboration avec les acteurs concernés, avec notamment :

  • La réalisation d’une étude de gestion et de réhabilitation des sites pollués en Tunisie (2001) qui a établi un inventaire des sites pollués et leur diagnostic et hiérarchisation à la définition d’une stratégie de gestion et à la mise en place d’une base de donnée des sites pollués : SITPOL qui comprend près de 500 sites identifiés selon le degré du risque sanitaire et environnemental ainsi que du secteur d’activité.
  • La réalisation de plusieurs études relatives à des sites contaminés ou à des polluants
  • La préparation de textes réglementaires relatifs aux normes et valeurs seuils
  • La réalisation d’actions pilotes de réhabilitation de certains sites (lac sud de Tunis, Taparura,…)

Afin de participer activement à cette stratégie en matière de surveillance de la pollution des sols, l’ANPE a commencé depuis environ 5 ans à élargir ses activités de suivi des milieux pour couvrir les aspects liés à la qalité des sols en se tournant vers la mise en place d’un Réseau National de surveillance des sols et sites pollués à l’instar de réseau National de surveillance

Activités

Les objectifs actuels de l’unité de suivi des sols et sites contaminés à l’ANPE sont :

  • Poursuivre l’identification et la caractérisation des sites pollués et leur hiérarchisation selon leur vulnérabilité et les risques (mise à jour de la base de données SITPOL )
  • Développer des outils méthodologiques pour la surveillance et la réhabilitation des sites pollués
  • Développer et mettre en œuvre un Réseau National de Surveillance des sols et Sites Pollués
  • Participer au renforcement du cadre réglementaire et de gestion des sites pollués
Bookmark and Share
© 2016 Agence Nationale de Protection de l'Environnement.Site web devéloppé par MEDIANET